A travers notre carnet de "La Pichouline", nous avions voulu retrouver cette tradition.

Léonard de Vinci les utilisait pour le dessin d'un arbre, un relevé anatomique, des plans d'architecture, des notes diverses, Victor Hugo leur consacrait ses dessins, peintures de voyages, agrémentés de poèmes, Eugène Delacroix retraçait ses voyages dont celui au Maroc, David Roberts sur l'Égypte, Edmond et Jules Goncourt pour l'Italie, Paul Signac sur la Bretagne, Charles Fouqueray sur l'Indochine. Ils sont parmi les plus célèbres exemples.

Tous ont été de remarquables dessinateurs !

Plus proches de nous, Titouan Lamazou, Yvon Le Corre, Vincent Besançon, Patrick Jager, sont parmi ceux qui renouent avec la tradition qui revient à la mode.

Un site http://www.uniterre.com propose plus de 5.000 reproductions.

A notre tour, nous vous proposons des carnets, mais uniquement en originaux.

Vous connaissez l'origine de notre histoire et avez découvert une nouvelle approche de la collection d'insectes pour laquelle nous nous sommes plus particulièrement attachés aux coléoptères que nous présentons ci-après, en termes simples et en quelques lignes pour les entomologistes en herbe: Découvrir les coléoptères

Ci-après nos deux premières réalisations.

LES LUCANES

Sur les 300.000 espèces de coléoptères dans le monde, la famille des lucanidés en regroupe environ 1.100, caractérisées par un dimorphisme sexuel très prononcé, puisque le mâle, plus grand que la femelle possède des mandibules pouvant représenter jusqu'au tiers de sa longueur totale. Si elles leur permettent de maintenir leur partenaire pendant l'accouplement, ce sont également des armes redoutables lors de combats face à leurs congénères. En aucun cas elles ne servent pour la nourriture. L'insecte étant xylophage (insecte qui peut s'attaquer au bois et le consommer), les femelles, en ce qui les concerne, les utilisent plus fonctionnellement comme outil afin de s'enfoncer dans le bois des arbres pour y déposer leurs œufs, et plus rarement pour réduire une nourriture végétale solide. La larve, dont la taille atteint chez certaines espèces plus de 100 mm de longueur, creusera le bois dans lequel elle vivra pendant une période pouvant atteindre cinq ou six ans. La plus petite des lucanes, originaire de l'île Maurice, Vinsonella coeca, mesure moins de 10 mm à l'âge adulte, alors que parmi les plus grandes, Cladognathus giraffa, qui se rencontre sur l'île de Java et au Népal, atteint 100 mm.

La lucane cerf-volant (Lucanus cervus) [latin : lucanus = cerf volant ; cervus = cerf], originaire d'Europe, a donné son nom à toute la famille des lucanidés (Lucanidae).

Le carnet COLEOPTERA : LUCANIDAE volume I-1

Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

Ce carnet, comme le suivant, représente une base pour des productions ultérieures de maquettes.

LES CETOINES

La sous-famille des cétoines comprend plus de 2.600 espèces répandues dans toutes les régions chaudes du monde. Elle appartient au groupe des Scarabéidés floricoles et phytophages, c'est à dire que l'insecte se nourrit, à l'état adulte, de fleurs, de plantes, et de fruits, mais également d'écorces végétales.

A l'état larvaire, l'insecte fait provision de racines et de bois en décomposition. Les fourmis tolérant leur présence, certaines de ces larves vivent près de fourmilières en se nourrissant de débris végétaux. Elles se déplacent sur le dos.

Les élytres des cétoines restent fermés pendant le vol, et bon nombre d'espèces ont des reflets métalliques déterminés par la dispersion de la lumière réfléchie sur des écailles aux épaisseurs différentes qui recouvrent le tégument, outre les épines, soies, poils ou autres tubercules dont ils sont parfois couverts. Les diverses colorations qu'elles arborent, les font ranger parmi les plus beaux coléoptères du monde.

Le carnet COLEOPTERA : CETONIINAE volume II-1

Cliquez pour agrandirCliquez pour agrandir

NOTA : A la page 33 de ce carnet, la figure II-1.44 devrait représenter un Goliathus atlas femelle. N'ayant pas de photographie de cet insecte, nous n'avons pu le reproduire. Si l'un de nos aimables lecteurs peut nous aider, il sera le bienvenu.

CARNETS PERSONNALISES

Vous pouvez opter pour la création d'un carnet original spécifique d'insectes, de planches, d'aquarelles, de cartes avec un texte manuscrit, ou bien encore une combinaison à votre gré de ces possibilités.

Au travers de l'exemple du carnet de "La Pichouline" nous vous rappelons que nous pouvons réaliser le vôtre à partir de documents vous appartenant sur une région, une maison, un lieu, des insectes, papillons, plantes, arbres, champignons et fleurs d'un biotope qui vous est cher.
Ce peut être également un carnet de voyages avec aquarelles issues de vos photos, agrémenté de vos propres commentaires que vous nous transmettrez.
Bref, ce carnet personnel, unique et exclusif sera le vôtre, réalisé selon vos souhaits. Comment faire ?

Adressez vos questions ou demandes à mpoty@free.fr

Nous vous réserverons le meilleur accueil !